CONFERENCE : Le sommeil du jeune enfant et de ses parents

La Goutte de Lait Saint Léon vous propose une nouvelle conférence thématique le 26 juin prochain à 20h30. Entrée libre. Nous vous attendons nombreux !

 

La psychomotricité à la Goutte de lait Saint-Léon

L’association La Goutte de Lait Saint Léon va se doter des compétences d’une psychomotricienne dès janvier 2019.

La psychomotricienne sera présente environ une fois par mois dans chaque EAJE (établissement d’Accueil du Jeune Enfant) et au centre de PMI. Son rôle s’étendra dans plusieurs domaines :

  • L’accompagnement des professionnels avec des échanges, des apports de connaissances, de la co-observation,  de la co-animation d’ateliers, de l’analyse de pratiques, des mises en situation psycho-corporelle…

  • L’accompagnement de l’enfant ; dans sa découverte de lui même, de l’environnement et des autres par l’observation, l’écoute, la disponibilité corporelle et émotionnelle, l’engagement psycho-corporel, l’adaptabilité, la créativité, l’aménagement de l’espace. L’objectif est que chaque enfant prenne plaisir à explorer, expérimenter, sans résultats attendus par l’adulte.
  • L’accompagnement et le soutien à la parentalité par des échanges informels, des rendez-vous dans les établissements ou par téléphone, des ateliers parents-enfants, la mise à disposition de l’information…

Quel est le rôle d’un.e psychomotricien.ne en EAJE ?

Le.a psychomotricien.ne se situe dans le champ de l’éducation et de la prévention en s’appuyant sur l’observation de l’activité spontanée du jeune enfant et les échanges avec les familles et les autres professionnels. De part son positionnement, le.a psychomotricien.ne apporte un regard extérieur.

Pour plus d’information : www.reseauppe.fr

 

 

 

 

Rougeole, recrudescence des cas : conduite à tenir !

Nous sommes passés d’environ 300 cas de rougeole annuels en 2013-2015 à 1.605 cas déclarés en 5 mois !

Le nombre de cas de rougeole déclarés en France en 2018 a dépassé 1.500, ont annoncé mercredi 11 avril 2018 les autorités sanitaires, tandis que se poursuit l’épidémie en Nouvelle-Aquitaine, région de loin la plus touchée. Santé publique France a fait état de 1.527 cas depuis le début de l’année, et 1.605 depuis le 6 novembre 2017, date après laquelle la maladie a connu une « recrudescence » qui n’a pas été enrayée depuis. En mars 2018, c’était 915 cas qui avaient été enregistrés depuis le 6 novembre 2017. » selon Sciences et Avenir. » Lire la suite

Le projet éducatif au Petit François

Cette année, au Petit François, l’ensemble de l’équipe a pensé, élaboré et écrit le projet éducatif de notre structure d’accueil.

 

Mais que représente-t-il exactement ? Outil essentiel, il permet à l’équipe de se mettre d’accord sur un ensemble de valeurs et pratiques professionnelles dans l’accueil du jeune enfant et de sa famille. Il permet ainsi une harmonisation des pratiques avec un seul objectif: le bien-être des enfants.

En lien avec le projet associatif de La Goutte de Lait Saint-Léon, nous avons choisi de porter trois valeurs fondamentales : » Lire la suite

Écrans et tout petits ! Attention danger

Un médecin de PMI d’Ile de France lance une alerte sur les dangers de la surexposition massive des très jeunes enfants aux écrans.

Son constat est l’augmentation exponentielle des cas d’enfants présentant des troubles du développement, des troubles du comportement et des troubles du spectre autistique.

Ce médecin propose de nouvelles pistes pour comprendre cette augmentation exponentielle : l’exposition massive aux écrans des enfants de 0 à 4 ans. » Lire la suite

Forum de la parentalité à Paris

Le 18 mars 2017 se tiendra le premier « Forum de la parentalité », un événement convivial et informatif qui a pour but de simplifier le quotidien des familles parisiennes !

Toute la journée, les parents pourront accéder gratuitement, et sans inscription, à la palette des services et activités proposés à Paris, grâce à un village instructif, plusieurs conférences et des ateliers ludiques parents –enfants.

» Lire la suite

« Bouger c’est grandir dans sa tête »

Nous vous invitons à découvrir un article très intéressant du magazine Pomme d’Api (Bayard Presse)

« Votre enfant ne se tient jamais tranquille ? Réjouissez-vous ! Le mouvement est indispensable pour permettre le bon développement corporel et intellectuel d’un petit, quand l’urbanisation et les écrans transforment notre quotidien ! Explications de trois spécialistes (kinésithérapeute, psychomotricienne, ergothérapeute)… »

A lire ici

Gestes de prévention des accidents de la vie courante

Si certains petits accidents font partie de la vie de l’enfant et de son apprentissage du risque, d’autres plus graves peuvent et doivent absolument être évités.

Cela est possible : par des gestes et pratiques et simples que les adultes doivent connaître et qu’ils doivent apprendre à leurs enfants.

Ce document édité par l’Assurance Maladie et l’INPES reprend à chaque âge de la vie de l’enfant les pratiques à adopter et à enseigner pour les actes quotidiens et les plus courants, comme le bain, les repas, les déplacements en voiture…

 

De son transat, au quatre pattes, puis debout, la marche acquise, l’environnement de l’enfant est très important pour qu’il puisse s’épanouir en toute sécurité.

Vous trouverez des conseils pratiques par âge et par activité, ainsi que les premiers gestes en cas d’accident et les numéros d’urgence.

Famille et Fratrie

Le mythe fondateur de la famille est basé sur le rêve d’enfants unis qui s’aiment et vivent dans l’harmonie

Tous souhaitent que celle-ci se construise sur de bons sentiments.

fratrie1Mais dans la réalité, les faits sont tout autre : les conflits entre frères et sœurs s’installent et les parents s’en trouvent souvent désemparés. Ces querelles  pour les plus petits, sont appelées « conflits matériels » (ex : les jouets, la place à table ou en voiture, le programme TV …).

Pour les plus grands, ce sont plutôt les «conflits de personnalités» (ex : jalousie, concurrence …).

Les parents sont, pour la plupart, démunis devant ces comportements. lls se sentent responsables et directement concernés. Ces démonstrations ont seulement pour objectif d’attirer leur attention» Lire la suite

Technologie sans-fil pour les enfants : Avec modération

ansesL’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’Environnement et du Travail) vient de publier un rapport sur « l’Exposition des enfants aux radiofréquences : pour un usage modéré et encadré des technologies sans-fil »

Ce rapport souligne que les enfants peuvent être plus exposés que les adultes du fait de leurs spécificités anatomiques et morphologiques.

Des recommandations sont formulées afin d’adapter les valeurs limites réglementaires en conséquence et inciter les parents à la vigilance et à un usage modéré et réfléchi des nouvelles technologies pour les jeunes enfants. » Lire la suite

1 2