Solidaires pour aider à trouver chaussures à son pied : taille 26-……-31 !

Avec l’arrivée de l’hiver, le centre de PMI de La Goutte de Lait Saint Léon a besoin en priorité de chaussures pour tout-petits fille et garçon taille 26 et chaussures fille taille 31 !

 Ceci  pour répondre aux besoins de familles moins favorisées.

Merci de déposer vos dons à la PMI, 37 rue Dupleix 75015 PARIS;

 

 

Le centre de PMI sera également heureux de recevoir du matériel de puériculture, jouets, livres et des vêtements chauds pour enfants afin de les redistribuer aux familles. N’hésitez pas à faire jouer la solidarité !

 

Les coliques du nourrisson : que faire ?

Très répandues, elles surviennent en moyenne entre 3 semaines et 3 mois.

Elles sont dues à l’immaturité du tube digestif et existent aussi si la maman allaite.

  • Les douleurs sont importantes (bébé recroquevillé, spasmes qui le tirent de son sommeil, il pleure franchement, essaie de téter pour se calmer (le bébé associe tout mal-être à la faim).
  • Signes majorées au cours des tétées (en cours de tétées, il se met à hurler en rejetant le sein ou la tétine)
  • Il a des gaz malodorants et des selles anarchiques (constipation/diarrhée)
  • Il a des faux besoins (il pousse sans résultat)
  • Le ventre est tendu, ballonné et sonore (il sonne comme un tambour si on le tapote)
  • Ces signes varient d’un jour à l’autre, il n’y a pas de moments fixes dans la journée et cela ne dépend pas d’un changement ou autre….

Que faire ?

  1. La distension intestinale est douloureuse, il faut donc aider l’enfant à évacuer ses gaz:
  • Lui masser le ventre en rond dans le sens des aiguilles d’une montre (sens du circuit intestinal) Massage profond qui fait un peu mal mais est efficace.
  • Réchauffer le ventre (petite bouillotte pas trop chaude)
  • Le coucher à plat ventre sur le bras ou sur un coussin (en votre présence)
  • Le promener à plat ventre sur l’épaule pour lui permettre de se recroqueviller
  • Lui faire faire une petite gymnastique : à plat dos, remonter les genoux vers le ventre pour le mettre en flexion et faire des petits mouvements oscillatoires.

 

  1. Essayer de diminuer la charge en lactose de l’alimentation:

 Pour le bébé au sein :

  • Eliminer (presser doucement) le lait de début de tétée riche en lactose (qui provoque de l’acidité)
  • Favoriser une tétée prolongée sur un même sein (Augmentation du volume lipidique)
  • Eviter les compléments
  • Pour le régime de la maman : il n’y aurait pas de lien direct avec les malaises de bébé mais dans le doute éviter les aliments qui donnent des gaz ou de l’acidité ou limiter leur quantité (choux, crudités, jus de fruits frais, épices, eaux gazeuses, café, thé, alcool) et ..tabac.

Pour le bébé au biberon :

  • Proposer des rations raisonnables (les mesures de lait doivent être respectées)
  • Maintenir des intervalles corrects entre les tétées (environ 3 heures)
  • Eviter de lui donner des jus de fruits

 

  1. Ne pas céder à la panique:
  • Créer un climat calme et rassurant
  • L’enfant a besoin de comprendre ce qui lui arrive et de voir que ses parents dominent la situation.

Enfin des médicaments peuvent être utilisés (demander à votre pharmacien : calmosine, biogaïa par ex)

PMI « Goutte de Lait – Saint Léon »

35, rue Dupleix, 75015 Paris

01 42 73 33 62

Le projet éducatif au Petit François

Cette année, au Petit François, l’ensemble de l’équipe a pensé, élaboré et écrit le projet éducatif de notre structure d’accueil.

 

Mais que représente-t-il exactement ? Outil essentiel, il permet à l’équipe de se mettre d’accord sur un ensemble de valeurs et pratiques professionnelles dans l’accueil du jeune enfant et de sa famille. Il permet ainsi une harmonisation des pratiques avec un seul objectif: le bien-être des enfants.

En lien avec le projet associatif de La Goutte de Lait Saint-Léon, nous avons choisi de porter trois valeurs fondamentales : » Lire la suite

Les nouvelles du Petit George

Le Petit George est heureux de partager avec vous des moments vécus lors de ce deuxième semestre.

Fin février, la crèche s’est vêtue des couleurs du carnaval. Une Frida Khalo, des princesses et des rois, un marin d’eau douce, ont défilé au son de la musique. Nous avons vu des costumes époustouflants préparés par les soins des parents et grands parents.

En cette fin d’année, le Petit George a accueilli de nouvelles professionnelles qui remplacent Marion et Charlotte. » Lire la suite

Conduite à tenir en cas de canicule avec votre petit : les conseils de la PMI

Après cet épisode de grandes chaleurs, il est bon de se rappeler quelques notions sur la conduite à tenir. Les jeunes enfants ne peuvent pas encore réguler la température de leur corps, ils sont donc particulièrement exposés.

Boire, boire, boire 

L’enfant doit bien se désaltérer. Proposer de l’eau régulièrement. Le bébé en bas-âge peut réclamer par lui-même, plus souvent que d’habitude …

 

Les mamans qui allaitent le constatent, les mises au sein sont plus rapprochées. Que ce soit sein ou biberon, on peut lui proposer un peu d’eau au biberon toutes les demi-heures environs. » Lire la suite

Le projet éducatif du Petit François

Cette année, au Petit François, l’ensemble de l’équipe a pensé, élaboré et écrit le projet éducatif de notre structure d’accueil.

 

Mais que représente-t-il exactement ? Outil essentiel, il permet à l’équipe de se mettre d’accord sur un ensemble de valeurs et pratiques professionnelles dans l’accueil du jeune enfant et de sa famille. Il permet ainsi une harmonisation des pratiques avec un seul objectif: le bien-être des enfants.

En lien avec le projet associatif de La Goutte de Lait Saint-Léon, nous avons choisi de porter trois valeurs fondamentales : » Lire la suite

Les pleurs du soir des tout-petits : ce qu’il faut savoir, quelques conseils

Attention l’enfant n’a pas forcément faim ! les pleurs du soir du nourrisson sont fréquents, voici ce que vous devez savoir :

Si on lui propose à manger, il ne refusera pas

Souvent les mamans qui allaitent, ajoute un biberon

Cependant, tous les enfants sont poussés par leur programmation biologique (installation du cycle du sommeil) et ces pleurs sont probablement la première manifestation de l’hyperactivité correspondant à l’augmentation de température corporelle de fin d’après-midi.

Le système d’éveil de l’enfant s’est « emballé » et il ne sait pas l’arrêter.

La seule façon de l’en sortir est de l’endormir.

L’erreur est de vouloir à tout prix le consoler : le secouer, lui parler, le promener, lui proposer à manger au risque de le surexciter.

On peut l’apaiser en le laissant immobile sur le ventre de la maman ou le poser à plat ventre sur l’épaule ou sur la cuisse sans lui parler dans le calme et dans l’obscurité.

Il faut se passer le relais pour rester calme, tout énervement des parents ne fait qu’accentuer le problème.

L’adaptation de l’enfant à son horloge intérieure est un mécanisme délicat

Il faut éviter les changements dans ces périodes (voyages, absences des parents)

 

PMI « Goutte de Lait – Saint Léon »  35, rue Dupleix, 75015 Paris /01 42 73 33 62

Palmarès 2017 des prénoms à la Goutte de Lait !

173 enfants sont accueillis régulièrement en ce printemps 2017 au sein des 4 EAJE (Établissements d’Accueil du Jeune Enfant) de La Goutte de Lait : 84 filles et 89 garçons

Et voici une petite étude de la tendance 2017 !

Inès est le prénom féminin le plus porté ; pour les garçons, c’est Louis qui devance de très peu Augustin (associé à Auguste).

Pour les filles après Inès on trouve, Adèle, Anna, Charlotte, Héloïse, Camille (aussi porté par un garçon) ….

Pour les garçons après Louis et Augustin, on trouve Achille, Antoine, Léo, Marceau, Maxime, Thomas, Timothée, Victor

On constate que 30% des filles portent un prénom qui se termine par la voyelle « A » : Anna ; Amira, Isabella, Adama, Jenna, Frida, Gabriella….

Quelques enfants portent des prénoms composés :  Jean Gabriel, Fanny Marthe, Thais Marie, Louisse Danielle, Pierre Eymard….

Un certain nombre d’enfants portent des prénoms d’origine étrangère : japonnaise, Kaito, Kazuki ; coréenne : Dahyo ; chinoise : Yuhan ; russe : Alyona, Aryuna.

Un seul enfant porte le prénom d’un de nos établissements, François !

Nous attendons avec impatience une Petite Léonie

Stimulation de la lactation : utilisation d’un tire lait ? conserver le lait, comment et pour combien de temps ?

Le tire-lait :

Quand l’utiliser ?

  • Pour lancer ou maintenir une lactation quand l’enfant est séparé de sa mère.
  • Pour stimuler la lactation si le bébé tête peu ou mal.

Comment le choisir ?

  • Électrique de préférence à double pompage, un manuel convient plus pour une lactation bien installée : pour tirer du lait ponctuellement ou pour soulager les seins en cas d’engorgement sans trop stimuler.

» Lire la suite

1 2 3 4